Apichatpong Weerasethakul

APICHATPONG WEERASETHAKUL a grandi à Khon Kaen dans le nord-est de la Thaïlande. Il a commencé à réaliser des courts métrages et vidéos en 1994, et a terminé son premier long métrage en 2000. Il a également monté des expositions et des installations dans de nombreux pays depuis 1998.

Souvent non linéaires, avec un fort sens de la dislocation, ses œuvres traitent de la mémoire, abordent subtilement la politique personnelle et les problèmes sociaux. Ses projets artistiques et ses longs métrages lui ont valu une large reconnaissance et de nombreux prix, dont deux prix du Festival de Cannes, comme le prix du jury en 2004 pour Tropical Malady et la Palme d’or en 2010 pour Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures.

En 2021, il revient à Cannes avec deux nouveaux films : de nouveau en compétition avec Memoria, ainsi qu’une participation au film omnibus The Year of The Everlasting Storm en Séance Spéciale.

Filmographie

  • 2021 Memoria
  • 2015 Cemetery of Splendour (Rak Ti Khon Kaen)
  • 2012 Mekong Hotel
  • 2010 Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Lung Boonmee Raluek Chat)
  • 2006 Syndromes and a Century (Sang Sattawat)
  • 2004 Tropical Malady (Sud Pralad)
  • 2003 The Adventure of Iron Pussy (Huajai Toranong)
  • 2002 Blissfully Yours (Sud Sanaeha)
  • 2000 Mysterious Object at Noon (Dokfar Nai Meu Marn)